Foire aux questions – Mises à jour

iconeQU’EN EST-IL DES DERNIÈRES RECOMMANDATIONS POUR LES MÈRES PENDANT LA COVID-19?
iconeUne grossesse durant la pandémie de COVID-19 peut être stressante, et il est naturel de s’inquiéter des effets du virus sur votre grossesse et sur votre bébé à naître.

La maladie à coronavirus COVID-19 est une nouvelle maladie et nous en sommes encore à déterminer ses effets sur les femmes enceintes. Il n’existe actuellement aucune preuve suggérant que les femmes enceintes courent un risque plus élevé de contracter la COVID-19 ou, si elles ont contracté la maladie, de développer une maladie plus sévère. De plus, il n’y a actuellement pas suffisamment de preuve d’une transmission de la COVID-19 entre la mère et son enfant durant la grossesse.

Il est important que les femmes enceintes prennent les précautions suivantes pour se protéger de la maladie :

• restez à la maison autant que possible, sauf pour les rendez-vous médicaux importants, et, si possible, travaillez de la maison;

• parlez à votre médecin de la possibilité de remplacer les rendez-vous par des appels téléphoniques ou des vidéoconférences;

• évitez de recevoir des visiteurs à votre domicile, sauf à des fins médicales;

• lavez-vous les mains souvent avec de l’eau et du savon pendant au moins 20 secondes ou, en l’absence de savon ou d’eau, utilisez un désinfectant pour les mains à base d’alcool;

• pratiquez l’éloignement physique en gardant au moins deux mètres de distance entre vous et les autres;

• évitez de toucher votre bouche, votre nez et vos yeux;

• évitez de toucher les surfaces fréquemment touchées dans les lieux publics;

• évitez les endroits bondés et les heures de pointe et n’allez au magasin que pour des achats essentiels;

• évitez les transports en commun.

Les femmes enceintes qui présentent un risque élevé de développer des complications de la COVID-19, y compris les femmes qui ont une maladie cardiaque ou pulmonaire, le diabète ou un système immunitaire affaibli, doivent prendre des mesures de précaution accrues, notamment :

• demandez à des membres de votre famille, un voisin ou un ami de faire les courses essentielles (p. ex. aller chercher vos ordonnances, faire l’épicerie);

• discutez avec votre professionnel de la santé des moyens de vous protéger et assurez-vous d’avoir suffisamment de médicaments sous ordonnance et de fournitures médicales. Si, au cours des 14 derniers jours, vous avez voyagé à l’extérieur du Canada ou avez eu des contacts étroits avec une personne qui a ou qui pourrait avoir la COVID-19, vous devez vous placer en quarantaine (auto-isolement).

Si vous avez reçu un diagnostic de COVID-19, ou si vous attendez les résultats d’un test de laboratoire en lien avec la COVID-19, vous devez vous isoler à la maison.

**Source 2 : Agence de Santé Publique du Canada, Votre guide pour une grossesse en santé. Cliquez ici pour télécharger le document complet. https://old.aopq.org/wp-content/uploads/2021/05/Guide-grossesse-sante_2021.pdf
iconeQUELS SONT LES CONSÉQUENCES SI JE FUME OU JE VAPOTE PENDANT MA GROSSESSE?
iconeLorsque vous fumez ou vapotez, ou que quelqu’un près de vous fume ou vapote, votre bébé fume ou vapote aussi. Un environnement sans fumée ni vapeur est préférable pour vous et votre bébé.

LE TABAGISME ET LE VAPOTAGE

FAITS IMPORTANTS

• Le tabagisme pendant la grossesse présente des risques importants pour vous et votre bébé. Il a été démontré que fumer la cigarette pendant la grossesse augmente le risque de complications, comme l’insuffisance de poids à la naissance, la mortinaissance, la fausse couche, le retard de croissance, la naissance prématurée, le décollement placentaire, ainsi que le syndrome de mort subite du nourrisson (SMSN).

• L’exposition à la fumée secondaire pendant que vous êtes enceinte présente aussi des risques importants pour vous et votre bébé.

• Tout comme les cigarettes de tabac, les cigarettes électroniques (vapotage) peuvent exposer votre bébé à naître à la nicotine, ainsi qu’à d’autres substances nocives.

MESSAGE CLÉ

L’abandon du tabagisme ou du vapotage pendant la grossesse a des incidences positives sur votre santé et celle de votre bébé.

QUESTIONS COURANTES

Je ne fume que quelques cigarettes par jour. Devrais-je tout de même arrêter de fumer? Oui. La fumée du tabac est toujours nocive pour vous et votre bébé. Plus tôt vous cesserez de fumer complètement, mieux ce sera.

LE TABAGISME ET LE VAPOTAGE

Qu’en est-il du vapotage pendant la grossesse? Les cigarettes électroniques contiennent moins de substances chimiques nocives que les cigarettes de tabac, mais peuvent tout de même contenir de la nicotine. Votre bébé peut être exposé à la nicotine dans l’utérus lorsque vous vapotez. Consultez votre fournisseur de soins de santé au sujet des options qui s’offrent à vous pour arrêter de consommer de la nicotine pendant la grossesse. Est-ce que je peux fumer après la naissance de mon bébé? Un environnement sans fumée ni vapeur est préférable pour vous et votre bébé. Si vous recommencez à fumer, vous exposez votre bébé aux effets nocifs de la fumée secondaire, en plus de mettre en péril votre propre santé. Je souhaite arrêter de fumer. Où puis-je trouver de l’aide? Parlez à votre fournisseur de soins de santé pour obtenir de l’appui et des conseils concernant une vie sans fumée. Vous trouverez aussi de l’aide pour arrêter de fumer en visitant le site Web d’abandon du tabagisme www.cesserdefumer.ca, ou composez le numéro sans frais 1-866-366-3667 et parlez à un accompagnateur en abandon du tabac.

LE CANNABIS

La légalisation du cannabis au Canada a suscité de nombreuses questions au sujet de la consommation de cannabis pendant la grossesse. De plus en plus de femmes optent pour le cannabis pour traiter des symptômes liés à la grossesse, mais aucune preuve n’indique que le cannabis est sûr pendant la grossesse.

LE CANNABIS

FAITS IMPORTANTS

• On ignore s’il existe une quantité sûre de cannabis qu’il est possible de consommer pendant la grossesse. La consommation de cannabis pendant la grossesse peut exposer votre bébé au THC, l’ingrédient actif. Tout comme l’oxygène et les nutriments, le THC peut traverser le placenta et atteindre votre bébé. Il est aussi possible que le THC demeure dans votre organisme pendant plusieurs semaines après la dernière consommation parce qu’il est emmagasiné dans les cellules adipeuses.

• Le cannabis peut avoir des conséquences sur la croissance et le développement adéquats de votre bébé. La recherche révèle que la consommation de cannabis pendant la grossesse peut se traduire par un faible poids à la naissance. Certaines études ont aussi démontré que le cannabis peut avoir des conséquences sur le développement du cerveau et des capacités d’apprentissage et physiques d’un bébé, et peut aussi entraîner des troubles du comportement plus tard au cours de sa vie. Toutefois, il faut approfondir la recherche pour bien comprendre les effets du cannabis pendant la grossesse sur la santé. L’option la plus sûre est de ne pas consommer de cannabis pendant la grossesse.

MESSAGE CLÉ

On ignore s’il existe une quantité sûre de cannabis qu’il est possible de consommer pendant la grossesse.

LE CANNABIS

• Consultez votre fournisseur de soins de santé si vous consommez du cannabis pendant votre grossesse. La grossesse peut être difficile. Il est naturel de vouloir trouver des façons de soulager vos symptômes. Ayez une discussion honnête avec votre fournisseur de soins de santé. Il saura vous aider à trouver de l’aide ou d’autres thérapies.

QUESTIONS COURANTES

Puis-je consommer du cannabis pour traiter les nausées matinales? La consommation de cannabis pour traiter les nausées matinales ou d’autres symptômes de grossesse n’est pas recommandée. Consultez votre fournisseur de soins de santé pour découvrir des solutions de rechange. Puis-je consommer du cannabis thérapeutique pendant ma grossesse? Le cannabis thérapeutique n’est pas différent d’autres sources de cannabis, et a les mêmes effets sur votre bébé. Si vous consommez du cannabis à des fins médicales, consultez votre fournisseur de soins de santé pour connaître vos options.

LE CANNABIS

Qu’en est-il des produits de CBD? Puis-je en consommer pendant ma grossesse? On ne connaît pas les effets du CBD pendant la grossesse. Il est plus sûr de ne pas consommer de CBD pendant la grossesse tant qu’on n’en saura pas davantage à ce sujet.

**Source : Agence de Santé Publique du Canada, Votre guide pour une grossesse en santé. Cliquez ici pour télécharger le document complet. https://old.aopq.org/wp-content/uploads/2021/05/Guide-grossesse-sante_2021.pdf
iconeCOMMENT SE PRÉPARER POUR L’ACCOUCHEMENT ?
iconeÀ l’approche de votre date d’accouchement, vous devrez commencer à porter attention au travail et à l’accouchement. Il est normal de ressentir un peu d’anxiété quant à l’accouchement. La préparation mentale et physique à cet événement marquant de la vie peut vous aider à vous sentir calme et prêt.

SE PRÉPARER À L’ACCOUCHEMENT

QUESTIONS COURANTES

Que puis-je faire pour me préparer à l’accouchement?

• Assurez-vous d’avoir du soutien – de votre partenaire, d’un parent, d’un ami. Vous aurez besoin de l’aide de quelques personnes pendant le travail, la naissance et la nouvelle maternité.

• Établissez vos préférences quant à l’accouchement et faites-en part à votre fournisseur de soins de santé. Réfléchissez au déroulement que vous souhaitez, et à vos préférences si les choses ne se déroulent pas comme prévu. Par exemple, pensez à des sujets comme : § les personnes que vous voulez présentes pendant l’accouchement; § vos préférences quant au contact peau à peau; § vos plans de soulagement de la douleur pendant le travail; § le moment où le cordon ombilical sera coupé, et par qui; § d’autres questions qui sont très importantes pour vous; § les craintes ou les préoccupations que vous pourriez avoir; § votre choix quant à l’alimentation du nourrisson.

• Si vous avez d’autres enfants, prévoyez des services de garde.

• Réfléchissez à ce dont vous aurez besoin si vous accouchez à l’hôpital, et faites votre valise.

SE PRÉPARER À L’ACCOUCHEMENT

Quels sont les premiers signes de travail?

• Au cours des dernières semaines avant l’accouchement, votre bébé « descendra ». La tête de votre bébé s’installera dans votre bassin. Parfois, la descente ne se produit que tout juste avant le travail.

• Pendant les derniers jours de votre grossesse, vos pertes vaginales pourraient changer alors que le bouchon muqueux qui bloque le col de votre utérus se défait. Le bouchon ressemblera à une perte brunâtre ou sanguinolente.

• Vous pourriez avoir la diarrhée.

• Vous pourriez perdre vos eaux, quoique pour la plupart des femmes, la perte des eaux survient pendant le travail.

• Vous pourriez avoir des contractions irrégulières ou périodiques. Parfois, elles commencent comme des douleurs dorsales.

SE PRÉPARER À L’ACCOUCHEMENT

Qu’est-ce que le travail prématuré? Peut-il m’arriver? Le travail prématuré (avant la 37e semaine de grossesse) peut arriver à n’importe qui. Certains facteurs accroissent son risque, et peuvent mener au travail prématuré ou à la naissance prématurée de votre bébé. Vous devez surveiller certains signes importants, surtout s’ils sont nouveaux ou différents :

• crampes ou resserrement dans le bas de l’abdomen (contractions);

• filet ou flot de fluide, ou de sang, s’écoulant de votre vagin;

• douleur ou pression lombaire, ou changement de la douleur lombaire;

• la sensation que le bébé descend dans votre bassin ou qu’il exerce une pression sur celui-ci;

• une augmentation de la quantité de pertes vaginales;

• le sentiment que « quelque chose ne va pas ». Si vous présentez l’un ou l’autre des signes de travail prématuré, rendez-vous à l’hôpital sans tarder.

**Source : Agence de Santé Publique du Canada, Votre guide pour une grossesse en santé. Cliquez ici pour télécharger le document complet. https://old.aopq.org/wp-content/uploads/2021/05/Guide-grossesse-sante_2021.pdf
iconeQU'EN EST-IL AVEC LA VACCINATION CONTRE LA COVID CHEZ LA FEMME ENCEINTE ?
iconeNotre association appuie les recommandations de la l'Association des obstétriciens gynécologues du Québec (AOGC) et de la Society of Obstetricians and Gynaecologists of Canada (SOGC).

Nous vous invitons à cliquer sur les liens suivants pour tous les détails de ces recommandations:

Recommandations AOGQ>Recommandations SOGC